Stop the Music

Il y a encore des créateurs de sites qui ne le savent pas : on ne force pas l’écoute de musique sur un site Web. Il y a peu de pratiques aussi agaçantes sur le Web que celle qui consiste à imposer à un visiteur sa bande-son pour compléter l’« expérience » du visiteur. Certains d’entre nous partagent leur espace de travail avec d’autres. Ou utilisent leur ordinateur portable dans leurs réunions. Ou dans le train. Si vous voulez nous fournir une bonne raison pour ne jamais aller sur votre site, la voilà.

J’excuse la pratique sur les pages des boutonneux myspaciens ou skyblogueurs, qui ne sont généralement visitées que par leurs camarades de classe. Je la tolère aussi pour les sites des musicos et autres groupes, encore que je préfèrerais que la bande-son soit activée par mes soins, et non forcée.

Mais de nombreux sites d’entreprise, souvent pondus par les mêmes charlots qui ignorent qu’il faut toujours fournir une version non Flash de leur site, continuent à jouer une musique ou un jingle dès leur ouverture, sans prévenir (ou, pire encore, des bruitages agaçants). Certains créateurs de site haussent les épaules, et pointent du doigt l’entreprise qui les a engagés, rejetant la faute sur le directeur du marketing ou le patron de la boîte qui a insisté pour rajouter la musique en question. Excuse à la con : si vous n’avez pas le courage d’expliquer à votre client qu’imposer aux internautes une musique par défaut lors de la visite d’un site est une pratique à bannir, vous êtes un incompétent.

Si vous tenez vraiment à proposer une bande sonore pour accompagner la visite de votre site, rendez cette option facultative, ce qui signifie pas de musique par défaut. L’utilisateur est celui qui prend les décisions, et qui doit être aux commandes. Ne forcez rien sur lui, ou il cliquera ailleurs. Un bouton ou une icône dans un coin permettront à l’internaute d’activer la musique ou d’en régler le volume. Et, mieux encore, proposez plus d’un morceau. Tout le monde n’a pas envie de se taper du Wagner avant son premier café, et encore moins la muzak composée par votre neveu avec GarageBand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>