Bouquin : When You Are Engulfed in Flames

When You Are Engulfed in Flames
When You Are Engulfed in Flames, par David Sedaris.
Little, Brown & Co.
323 pages.
ISBN 978-0316143479.
Acheter sur
» Amazon.com
» Amazon.fr
» BookSense
» iTunes (version audio)

Peu d’écrivains savent manier l’auto-dérision avec autant de talent que David Sedaris. L’auteur du best-seller Dress Your Family in Corduroy and Denim et collaborateur fréquent à l’émission radiophonique This American Life d’Ira Glass puise généralement son inspiration dans son cercle familial et sa vie personnelle. Ses parents — ou leur version semi-fictive — sont fréquemment passés à un vitriol affectueux, mais c’est surtout la première personne des récits de Sedaris qui est la victime principale de son humour noir et sardonique.

Dans When You Are Engulfed in Flames, un recueil de différents essais dont une bonne moitié ont déjà été publiés dans le New Yorker, la famille du narrateur passe cependant au second plan. Sedaris et son compagnon, Hugh, y tiennent les rôles principaux, même si plusieurs nouvelles évoquent la jeunesse de l’auteur, comme « The Understudy », où une baby-sitter tyrannise un petit David et ses sœurs, ou « Road Trips », où l’auteur, auto-stoppant à travers le Sud américain, s’entend dire par un camionneur viril, au détour d’une conversation : All I know is that if anyone wanted to give me a blog job, or have me give him one, I’d do it.

Lire la suite

Bouquin : jPod, par Douglas Coupland

jPod

jPod, par Douglas Coupland.
Bloomsberry. 448 pages.
ISBN 1596912332 (paperback US) :
» Acheter sur BookSense.com, Amazon.com
ISBN 1596911042 (hardcover US) :
» Acheter sur Amazon.fr, Alibris
Livre audio (en anglais) :
» Acheter sur iTunes

En 1994, un écrivain de Vancouver racontait l’ennui d’un groupe de geeks fictifs employés par Microsoft qui partent en Silicon Valley pour y établier leur start-up. Le récit, bourré d’humour et aux dialogues sentant le vécu pour tous les drones de cubicles rêvant de se libérer du joug d’un employeur sans âme, arrivait juste au moment où l’Internet explosait, un boom qui allait signifier quelques années plus tard fortune et célébrité pour certains, et désenchantement puis chômage pour beaucoup. D’abord publié sous la forme d’un nouvelle dans une édition de Wired Magazine, Microserfs devint rapidement un roman, publié en 1995 chez Regan Books.
Douglas Coupland était déjà à l’époque connu pour son roman précédent, Generation X, dont le titre allait servir aux marketeurs d’étiquette idéale pour désigner le groupe démographique des enfant des baby boomers, une génération un peu paumée ayant grandi sans être affectée par une guerre mondiale ni une dépression économique.
Lire la suite

BHL à SFO

Bernard Henri-Lévy est en tournée aux États-Unis actuellement pour promouvoir son dernier livre, et il est en ce moment de passage à San Francisco. Il était interviewé sur KQED ce matin (lien iTunes vers le podcast), où il a dans un accent épais et inimitable déclamé ses impressions de l’Amérique qu’il a parcourue pendant un an. « Les gens les plus intéressants que j’ai rencontrés sont des Américains moyens », raconte-t-il.
Il en a aussi profité pour répondre à un auditeur lui demandant des éclaircissement sur l’antisémitisme en France — beaucoup d’Américains sont en effet persuadés que les Français sont fortement antisémites. Il a tenu aussi à insister qu’il n’était pas d’accord avec ceux qui crient au « fascisme » en parlant du régime de l’administration Bush, et qu’il était partisan d’un soutien militaire français en Irak pour soulager l’effort américain.
Voir la critique assassine de Garrison Keillor dans le New York Times et celle de Michael O’Donnell dans le San Francisco Chronicle.